L’observatoire de la laicite contre le président Macron?

L’observatoire de la laicite contre le président Macron?

Suite à l’interview d’ Macron par depuis dimanche soir tout un tas de questions agitent les réseaux sociaux et à n’en pas douter les couloirs du gouvernement.

Lors de ce bilan de première année , la laïcité ne fut que peu évoquée, mais on ne pu y échapper lorsque quentreprit de nous faire pleurer sur le sort des mamans voilées, amalgamant allègrement la maman qui dépose son enfant à l’école en étant voilée et celle qui s’engage à surveiller les enfants lors d’une sortie scolaire, plus ou moins longue.
Qu’on se rassure Il est tout à fait possible de déposer et ou d’aller chercher son enfant à l’école en étant voilée, cependant en terme de loi qu’en est il réellement du statut des mamans voilées accompagnatrices de sorties scolaires?
Laïque ou pas laïque?En tout premier l’on peut se réjouir de la positionMacron.

Il a d’abord pris soin de rappeler au passage le projet de société qui s’applique en France:

« ça peut être son choix et dans la république nous devons le tolérer et c’est pour cela que je n’ai pas une réponse univoque sur ce point. Des lois ont été prises pour empêcher que, au-delà de certaines limites, on cache tout le corps.
Mais pourquoi cela nous insécurise, ce voile ?
C’est que ça n’est pas conforme à la civilité, qu’il y a dans notre pays, c’est à dire au rapport qu’il y a entre les hommes et les femmes dans notre pays.
Nous sommes attachés, et ça c’est très républicain et même très révolutionnaire, à cette égalité entre l’homme et la femme, citoyens, citoyennes..Et donc nous ne comprenons pas qu’il y ait cette différence, cette distance, cette séparation . C’est ça un peu le voile. Et donc c’est ça qui vient bousculer notre philosophie profonde, notre vie ensemble. On doit l’expliquer, on doit convaincre par la pédagogie, par l’école
.
»

Nous retrouvons dans cette affirmation Toute la philosophie des lumières et son humanisme compréhensif qui tend à ne pas trancher en espérant que l’homme penchera du bon côté: quelque chose nous insécuriserait? Faisons notre possible pour gérer au mieux des intérêts de chacun et dans le respect de l’ordre public. Du pain béni pour ceux qui n’ont pas les mêmes scrupules.
Ce qui fait qu’un jour il faudra bien statuer, choisir et s’y tenir , car si Emmanuel Macron a dit ceci il a également déclaré cela:
« Après ce cas, des mamans accompagnatrices hors de l’école qui peuvent avoir un foulard, il y a eu des jurisprudences comme on le sait du Conseil d’État, durant les années précédentes, qui ont permis qu’elles jouent un rôle.
Moi je pense que nous devons collectivement être intelligents. Si elles sont en responsabilité pour l’école, elles n’ont pas à porter le foulard parce qu’elle sont sous la laïcité de l’État. Et si elles sont en fonctionnaires ou en quasi-fonctionnaires ou en collaborateur occasionnel du service public elles ne peuvent pas porter le foulard, c’est la laïcité ça qui l’impose, quand vous servez le service public, vous n’avez pas le foulard. 
»

Ça a le mérite d’être clair et l’on peut se demander comment certains en arrivent à entendre le contraire, ainsi l’observatoire de la laïcité, le si mal nommé, s’empresse de twitter ou Facebook: (2)
’a redit à travers une question sur les accompagnateurs des sorties scolaires: la neutralité s’impose a ceux qui exercent une mission de service public pas à ceux qui ne l’exercent pas (pour les parents qui aident, ils ne l’exercent pas) »

Suivi de près par l’ avocat Asif Arif:

« la position du président est claire sur les parents accompagnateurs. Pas de neutralité. Cette position va dans le sens du droit »

Manifestement ils n’ont pas entendu la même chose que les autres, à moins que cet inversement des valeurs ne soit volontaire. Il n’y a qu’Aj +, émanation médiatique d’Aljazeera, chaine Qatari qui en temps ordinaire relaie les idées d’Asif Arif et de l’observatoire de la laïcité pour s’étonner de la position d Macron.

Nous avons donc d’un côté Emmanuel Macron, président d’un état Laïque, qui explique qu’en tant que « quasi fonctionnaires ou collaborateurs occasionnels de la fonction publique», les mamans voilées sont soumises au principe de neutralité, et de l’autre l’observatoire de la laïcité qui traduit cela par une non-obligation de neutralité, par quel miracle?